Expo permanente

Points forts de l’exposition permanente

A l’accueil, le char de côté du XIXème siècle ayant appartenu à la famille Burnand. C’est une petite voiture très légère, étroite, construite à la dimension des chemins de la première moitié du XIXème siècle. Elle est à classer dans les voitures de maître car menée par un domestique. La finition laisse penser que le propriétaire était un bourgeois aisé.

Dans la salle basse, une panoplie d’enseignes des anciens cafés de Moudon, rappel du temps où la ville comptait plus de 40 pintes faisant recette les jours de foire, ainsi qu’une série de tuiles (la plus vieille datant de 1616) avec leurs inscriptions humoristiques.

Au vestibule du premier étage, la maquette interactive montre Moudon au début du XVème siècle. Un jeu d’éclairage permet au visiteur de se représenter non seulement l’histoire du dèveloppement de la ville dans son site naturel mais encore son mode de fonctionnement.

Dans le grand salon, les tapisseries peintes du XVIIIème siècle qui viennent de la maison de Denezy, sauvées par Aloys Cherpillod et restaurées par la maison Favre-Bulle.

Plusieurs œuvres du peintre Emile-David Turrian (1869-1906) dont le musée possède la plus importante collection.

Actualité du musée

Fermeture annuelle